kla.tv – Français

Great Reset : Programme de destruction

Publié le 11 mars 2021

Lors de la conférence de presse fédérale du 21 janvier 2021, le journaliste d’investigation bien connu Boris Reitschuster a demandé à la Chancelière Merkel pourquoi elle n’avait pas consulté d’autres scientifiques pour gérer la crise du coronavirus. La chancelière Merkel a déclaré : « […] il y a […] des décisions politiques fondamentales qui n’ont rien à voir avec la science. » En d’autres termes, le confinement est basé sur un programme politique qui est en fin de compte complètement détaché des conclusions scientifiques. Mais quel est le programme ?

On reconnaît ce programme dans la demande du Forum économique mondial (FEM) en faveur d’un « Great Reset ». Un « Great Reset » signifie une « remise à zéro » progressive et secrète, c’est-à-dire la destruction de toute la base de la vie économique. C’est précisément ce qui se passe de plus en plus pour le monde entier à travers les confinements répétés. Selon Wolfgang Schäuble, il s’agit de briser la résistance aux profonds changements sociaux, politiques et économiques. En clair : par le biais d’un chaos mis en scène, une réorganisation mondiale doit être imposée aux nations épuisées, uniquement au profit de quelques oligarques financiers, mais aux dépens de la majorité de la population.

En fait, comme la chancelière Merkel l’a dit à juste titre, cela n’a rien à voir avec la science, mais tout à voir avec des intérêts de pouvoir égocentriques purs et durs. Ou, selon les termes politiquement corrects de Merkel : « avec des décisions politiques fondamentales ». Mais on peut l’édulcorer autant qu’on veut, les intérêts de pouvoir égocentriques purs et durs restent. Ne devrions-nous pas mettre un terme à cette situation en temps utile ? Par exemple, en consultant d’autres scientifiques pour faire face à la crise du coronavirus, comme l’a si bien dit Boris Reitschuster.

Source (kla.tv) : https://www.kla.tv/18299

Note pour les Québécois(e)s : N’oubliez surtout pas que les agendas de Justin Trudeau (fédéral) et de François Legault (provincial) sont les mêmes.

Les priorités de François Legault sont l’intelligence artificielle (AI) et les télécommunications (5G), et ce n’est aucunement dans les intérêts des individus et de la communauté.

Le prétexte de la supposée crise sanitaire du COVID-19 est du « pain béni » pour Legault et plusieurs autres parlementaires québécois(e)s, canadien(ne)s pour avancer le plan du Forum Économique Mondial.

L’intelligence artificielle et la technologie 5G ne sont rien d’autre que la plus grande entreprise de DÉSHUMANISATION de l’histoire de l’être humain.

Votre santé et votre bien-être sont le dernier de leurs soucis, depuis mars 2020, ils vous l’amplement prouvé.

Montréal au coeur du boom de l’intelligence artificielle

LesAffaires.com : Édition du 08 Octobre 2016

Montréal possède le plus important centre de recherche sur l’intelligence artificielle du monde, l’Institut de valorisation des données (IVADO). Les subventions pleuvent. Mais le défi demeure : pourra-t-on transformer les découvertes scientifiques de l’Institut en entreprises durables ?

L’objectif est ambitieux : faire de Montréal le berceau mondial de l’intelligence artificielle. La «Silicon Valley de l’apprentissage profond», comme le dit couramment Yoshua Bengio, directeur de la Chaire de recherche du Canada en algorithmes d’apprentissage statistique. Et pour y arriver, le chemin semble tout indiqué : «La solution est d’attirer les meilleurs chercheurs de la planète et les aider à transformer leurs recherches en applications socialement positives», dit-il.

On doit la naissance du deep learning, en 2006, au passage de ce Français d’origine et de ses collègues, son compatriote Yann LeCun et le Britannique Geoffrey Hinton, à l’Institut canadien de recherches avancées de Toronto. C’était le premier pas crucial vers ce qu’on appelle aujourd’hui, plus généralement, l’intelligence artificielle (IA).

Le deep learning, ou apprentissage profond, recourt à des algorithmes décomposant une information, par exemple le contenu d’une photo, en plusieurs couches de données séparées à être traitées simultanément. C’est ce qui permet à des ordinateurs de reconnaître les objets (par exemple, un chien, une porte) sur une photo, puis, à un niveau d’abstraction supérieur, de savoir ce que font ces objets (par exemple, le chien se déplace vers la porte).

VIDÉO : Justin Trudeau déclare à l’ONU que la pandémie est l’occasion d’une  » remise à zéro  » mondiale.
Une vidéo de l’annonce faite par Justin Trudeau le 29 septembre dernier, selon laquelle il s’engageait à consacrer 400 millions de dollars supplémentaires aux dépenses d’aide humanitaire, est réapparue, soulignant l’utilisation par Trudeau du mot « réinitialisation » (reset).

Calendrier

mars 2021
D L M M J V S
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031  

Catégories

Archives

Tous droits réservés 2021 © La Presse du Peuple
Réalisé par : Apothéose Québec

Share This

Share This

Share this post with your friends!

Sceau hébergement écoresponsable