Je brise le silence au sujet de ce qu’il s’est passé avec notre fils Gabriel, 7 ½ ans,
lorsqu’il a été hospitalisé samedi le 6 mars 2021

Un partage de Janie Bélanger fait sur la page Facebook de Samuel Grenier
Publié le 12 mars 2021

Cher Monsieur le premier ministre.

Je brise le silence au sujet de ce qu’il s’est passé avec notre fils Gabriel, 7 ½ ans, lorsqu’il a été hospitalisé samedi le 6 mars dernier.

Dix jours après que notre fils se soit fait opérer, son état a dégénéré bien assé rapidement. Il avait 1 chance sur 10 qu’il y ait des complications et malheureusement, il a eu cette malchance.

Arrivé à l’hôpital, ils l’ont immédiatement amené à L’AIR DE CHOC. Ils ont voulu lui prendre une prise de sang. Notre fils a une peur bleue des aiguilles. Lorsqu’il a entendu le mot : prise de sang, il s’est mis à crier et pleurer comme si on le marquait au fer rouge NON-STOP et ce, pendant 2 h 30 de temps. Ils lui ont administré à 2 reprises un médicament par le nez, afin de le calmer. Il était tellement apeuré et il voulait tellement son père avec nous, que le médicament pour le calmer a jamais fait effet. C’est vous dire à quel point il était tendu et apeuré…

Il n’y a RIEN que je n’ai pas essayer de faire pour le calmer. RIEN n »y faisait! La peur avait complément envahi son esprit. Il demandait sans cesse d’avoir son papa avec nous.

Quand il a ses 2 parents avec lui, ça le calme et le sécurise, il collabore davantage.

Ils ont accepté de faire une entorse au règlement SEULEMENT le temps de la prise de sang. Après ça, il devait partir. Mais son père travaillait. Je l’ai appelé; il a tout lâché et s’est dépêcher de s’en venir. Il a fait le plus vite qu’il pouvait mais ils ne l’ont pas attendu et ils ont procédé à la prise de sang, sans lui…

Son père est arrivé 10 minutes plus tard…

Là, parce qu’il est interdit qu’un enfant soit sécurisé par ses deux parents…. C’est là que ça devient très douloureux et extrêmement frustrant….

Parce qu’ils étaient incapables de contrôler notre fils de 7 ½ ans totalement apeuré, qui ne demandais QU’UNE CHOSE : ses deux parents…. Ils ont attaché les 4 membres de notre fils et en plus de ça, ils étaient 6 pour le maintenir, le temps que l’infirmière prenne sa prise de sang.

Trouvez-vous cela humain de faire surbir ça à un enfant ???

Ici, je ne blâme PAS le personnel. Le seul blâme que j’ai à leur reprocher, c’est de ne pas avoir attendu que son père arrive. Sinon, le personnel a fait un travail remarquable avec notre fils. Ils n’ont eu d’autre choix que de le contentionner aux 4 membres et 6 personnes pour maintenir notre fils qui suppliait de toutes ses forces de le lâcher, en pleurant toutes les larmes de son corps, tout ça à cause de VOS instructions totalement inhumain! En plus de ça, il était très poli. Il suppliait en disant svp et en les vouvoyant. Il n’y avait aucune violence verbale ou physique. Il n’y avait que de la PEUR ET DE L’INCOMPRÉHENSION! Un enfant qui avait besoin de ses deux parents !!!

Avez-vous idée de ce que vous faites vivre aux parents et aux enfants Monsieur Legault?

Vous m’avez fait revivre ses 2 premières semaines de vie où il se battait pour vivre, entre la vie et la mort, alors que j’ai failli le perdre à deux reprises! J’ai jamais autant pleurer que ça de toute ma vie. La deuxième fois était samedi passé. J’étais complément impuissante devant notre fils en détresse!

NOTRE FILS A UN TROUBLE DE COMPRÉHENSION!!! COMMENT VOULEZ-VOUS QU’IL COMPRENNE ET ACCEPTE QUE SON PÈRE OU SA MÈRE NE SOIT PAS PRÉSENT AVEC LUI!?

Alors avez-vous idée à quel point il est encore plus traumatisé qu’avant? Tout ça à cause de VOS restrictions complètement inhumaines!

Pour ses rendez-vous préopératoires, encore là, nous ne pouvions même pas être présent les deux!

Juste à écrire ces lignes, je pleure de rage et de douleur! C’est totalement dégelasse de voir son enfant dans cet état. Ça n’a aucun sens!

C’est absolument inhumain de laisser un enfant pleurer son parent qui ne peut pas être présent parce que vous mettez TOUT sur le dos de la Covid!

C’est complètement inhumain et illogique d’interdire aux enfants d’avoir leurs deux parents avec eux!

Vous devez faire quelque chose, ça ne peut plus durer!!!

Un enfant à besoin de ses parents, comme les parents ont besoin d’être avec leur enfant et les rassurer!

Je fais appel à votre cœur de père et non au Ministre! Je suis persuadé que si vous aviez été à ma place et même à la place de tous les parents qui sont impuissants devant leur enfant qui demande son parent, vous comprendriez dans quel état, nous les parents, et même les enfants, nous nous trouvons dans de tels situations! Et venez pas nous dire que vous comprenez car si tel était le cas, nos enfants auraient le droit d’avoir leurs deux parents avec eux!

La Covid a le dos large, TROP large! Un moment donné, il faut arrêter de tout mettre sur le dos de la Covid et sortir son côté humain! Avez-vous conscience de la peur que vous avez instauré chez les enfants avec toute cette histoire!? Ça DOIT cesser!

Partagez en grand nombre! Il faut que ça circule pour que les choses changent!

Mon coeur saigne !

Publiée par Samuel Grenier, page publique sur Vendredi 12 mars 2021

Samuel Grenier

Un Grand Québécois rempli d’Humanité, qui travaille fort afin de protéger
la Dignité Humaine des québécois(e)s fortement agressée
par la plus grande attaque politique de déshumanisation
jamais connue dans l’Histoire de notre Peuple.

Ensemble, exprimons haut et fort avec Samuel,
notre Humanité, notre Dignité, et notre Liberté
en tant qu’individu et de collectivité.
Car c’est de cela dont il est question.

Ceci est au Coeur de chacun et chacune d’entre nous.
Cela n’a jamais été régi et ne sera jamais régi par la politique
et aucune charte quelconque.

« Ce qui est du Coeur ne souffre d’aucune discussion, ni compromis. »

Bravo Samuel !!!

Suivre Samuel Grenier sur Facebook

Share This

Share This

Share this post with your friends!

Sceau hébergement écoresponsable