TVA Denis Levesques

Un avocat pour les droits individuels défend les brimés de la pandémie

Publié le 10 septembre 2020

Les mesures sanitaires imposées par Québec continuent de diviser l’opinion publique en matière de libertés individuelles. Certaines personnes qui s’opposent vivement aux décisions des autorités sanitaires se tournent vers Me Jean Dury qui fait des droits individuels son cheval de bataille.

Avocat criminaliste et avocat de la Fondation pour la défense des droits et libertés du peuple, Me Dury a pour mission de se porter à la défense des personnes qui se disent brimées par les plus récentes obligations, dont le port du masque.

Parmi ses clients, des infirmières ou même des parents qui refusent que leur enfant porte le masque à l’école.

«Je reçois énormément d’appels (…) Je représente des professionnels qui sont accusés en vertu du Code des professions du Québec d’avoir parlé contre le port du masque», explique Me Dury à Denis Lévesque sur les ondes de LCN.

«Je suis très revendicateur des droits individuels (…) et présentement, on brime les droits et libertés des citoyens avec une pandémie», proclame-t-il avec véhémence.

Me Dury allègue que beaucoup de gens sont contre les mesures sanitaires actuelles, en ajoutant que certains sont extrémistes et d’autres sont plus «doux». Toujours est-il qu’il y a, à l’heure actuelle, «beaucoup d’oppositions».

«Mes clients me disent, et on le voit beaucoup sur les réseaux sociaux, que c’est des décisions politiques auxquelles nous assistons présentement», assure-t-il, ajoutant que les décisions gouvernementales ne seraient pas prises ici même, mais à l’international, via le biais de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), par exemple.

Me Jean Dury relève que de la littérature scientifique va à l’encontre du port du masque et spécifie que son usage est néfaste pour la santé.

L’avocat criminaliste travaille d’arrache-pied pour amener la cause devant les tribunaux, où le débat tournera autour de l’imposition du masque et de ses conséquences sur la santé des individus.

«Comme vous le savez, aucun médecin au Québec ne peut parler contre le masque. Lors de ces débats, nous devrons aller chercher des témoignages de médecins hors du pays et il y en a beaucoup», assure Me Dury.

Source TVA Nouvelles : Un avocat pour les droits individuels défend les brimés de la pandémie

Calendrier

septembre 2020
D L M M J V S
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930  

Catégories

Archives

Share This

Share This

Share this post with your friends!

Sceau hébergement écoresponsable